Accueil Blog >> Billets

Le leadership au féminin.

Le Lundi 1 juin 2009 | Billets | Commenter

Le cabinet Mc Kinsey a publié une étude sur le thème trés tendance du leadership au féminin. Il est vrai que le taux d’embauche des jeunes femmes augmentant au niveau cadre il devrait y avoir une augmentation significative des femmes dans les postes de direction. Est ce le cas ? Une réflexion à pousser sans tabous, sans exclusive, avec imagination.

Mais au fond quelles sont les attentes des jeunes femmes quant à leur développement de carrière ?

Cela nous amène certaines réflexions, Formadi pourra, dans les mois à venir, proposer des séminaires sur ce thème du Leadership féminin :

1 – Un premier  constat : des politiques d’embauche donnent un fort % d’embauches féminines dans la population cadre.

2 - Un deuxième constat : le % de femmes dans les co-dir et Comex est dérisoire…

3 – Pourtant  la féminisation serait un moyen d’arriver à une meilleure performance: Des comportements conduisent à la performance :prise de décision participative; exemplarité, inspiration; attentes et reconnaissance; développement des autres ;stimulation intellectuelle; communication efficace; prise de décision; contrôles et actions correctrices. Selon l’enquête Mc Kinsey les femmes pratiqueraient  plus fortement  cinq de ces comportements attendus que les hommes.

4 - Il est intéressant d’étudier peut être la manière dont la Marine Nationale a souhaité « féminiser »certains bâtiments. Ne pas mettre des responsables femmes « esseulées » mais au contraire avoir une vision de haut en bas de la hiérarchie sur un bâtiment pour éviter les nominations gadgets. Expérience à confirmer et à étudier.Nos lecteurs ont ils des informations ?

5 - Le cabinet Hudson donne une explication sur la limitation du nombre des femmes à un niveau supérieur.

Y a-t-il également une prudence des femmes ayant mené une partie de leur carrière de manière satisfaisante et qui  voyant que le prix à payer serait un sur-dimensionnement de certaines qualités, préfèrent passer la main ?

« Hudson nous met en garde : afin de résister à la crise, les entreprises pourraient adopter une vue à courtterme qui tendrait à favoriser les traits de personnalité particulièrement forts chez les leaders masculins : la prise de décision, la force de persuasion et le leadership. Cette approche pourrait renforcer la prédominance des hommes en haut de la hiérarchie. Non seulement cela va à l’encontre des progrèsréalisés en matière de mixité, mais cela pourrait aussi être au détriment des entreprises. L’étude démontre que les femmes seraient de meilleurs leaders que les hommes, si on leur permettait de capitaliser sur leurs propres points forts : l’ouverture d’esprit, le sens du consensus, et l’ouverture au changement. »

Bibliographie/liens.

Enquête Mc Kinsey : Le leadership féminin, un atout pour la performance de  demain. Télécharger l’enquête. Dossier long au téléchargement, patience !
Une vidéo présentant une autre étude datant de 2007. Vidéo.


Enquête Cabinet Hudson en 2008.
Voir le site.

Enquête Grant Thornton -2009-sur les femmes et la direction d’entreprise :

« Une étude de Grant Thornton, groupe d’audit et de conseil, menée par Experian Business Strategies auprès d’un panel de 7 200 entreprises privées – à travers 36 pays qui représentent 81 % du PIB mondial – montre que 52 % des PME françaises interrogées n’ont aucune femme faisant partie de leur direction générale contre 34 % des PME au niveau mondial. Dans le détail, on note que 94 % des entreprises philippines compte au moins une femme au sein de son équipe de direction contre 27 % des PME danoises et 30 % des entreprises japonaises.
Les résultats soulignent également le retard de l’Union européenne pour ce qui concerne la parité hommes/femmes puisque seulement 57 % des entreprises européennes comptent au moins un membre féminin dans leur équipe de direction (61 % des entreprises allemandes, 50 % des hollandaises, 42 % pour la Belgique et 39 % des italiennes). On constate également que parmi les dix pays qui comptent le plus d’entreprises avec au moins une femme ayant un poste de direction, sept d’entre eux sont asiatiques : Philippines, Taiwan (91 %), Chine (81 %), Malaisie et Hong Kong (80 %), Arménie (78 %) et Thaïlande (75 %). »
Voir site Grant Thornton.

Sondage IFOP
: Septembre 2008 sur la gestion de carrière à l’international des femmes. Voir site Ifop.


Dossier de la Halde – mars 2009- :
 Carrière et discrimination. Dossier à télécharger.

Tags: , ,

Laisser un commentaire

+33(0)473.640.203

 

janvier 2018
L Ma Me J V S D
« juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031