Accueil Blog >> Archive pour 9 février 2012

LES UNIVERSITÉS FÉMININES AMÉRICAINES, INNOVATION OU RÉGRESSION?

Jeudi 9 février 2012 | Billets | Aucun commentaire »

Absurde le fait de vouloir préparer les jeunes femmes dans un environnement universitaire exclusivement féminin? C’est pourtant le pari de 53 universités américaines, le but n’étant pas de vouloir fabriquer des “desesperates housewifes” à la chaîne; bien au contraire…Fer de lance des féministes, ces institutions sont censées propulser les jeunes universitaires au firmament des postes de responsabilité.

La solidarité féminine serait l’antidote contre le plafond de verre selon la philosophie des “Seven sisters”, les sept universités américaines d’élite pour filles. Il est certain que ces organismes bénéficient d’un enseignement reputé et que le processus de sélection est l’un des plus exigeants des États Unis. Certaines de ces universités ont réussi à s’allier aux plus prestigieuses universités américaines tout en gardant leur indépendance institutionnelle. C’est le cas par exemple des accords entre le Barnard College avec l’Université de Columbia ou du Radcliffe College avec l’Université de Harvard.

Pourtant à l’heure des quotas féminins en tout genre, le doute subsiste : la séparation par sexe sur les lieux d’enseignements serait-elle une fausse bonne idée pour palier les inégalités? Selon ses défenseurs, ce type d’enseignement permet aux jeunes femmes d’accéder à tous les postes de responsabilité du campus qui sont par tradition réservés aux hommes. Apparemment, les élèves se sentiraient plus libres de pouvoir s’exprimer en cours et faire montre d’initiative. De plus, la préparation spécifique, coaching et formation au leadership entre autres, permettrait à ces jeunes femmes, une fois leurs études universitaires terminées, d’affronter la compétitivité masculine dans l’entreprise. D’ailleurs, sur ces campus, les centres de recherche féministes sont nombreux et travaillent sur des politiques stratégiques nationales et internationales de parité. Par ailleurs, le réseau que se constituent ces jeunes femmes et les modèles de businesswomen qu’elles ont l’occasion de rencontrer durant leurs études, sont deux des principaux atouts de ce type d’université : elles sortiront convaincues de leurs possibilités et prêtes à affronter n’importe quel défi professionnel.

http://athenacenter.barnard.edu/headlines/new-leadership-lab-workshops-begin-september-19

http://lisa.revues.org/3062

+33(0)473.640.203

 

février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829