Accueil Blog >> Archive pour juillet 2012

PROPOSITIONS D’EQUILIBRE

Mercredi 18 juillet 2012 | Billets, Documents | Aucun commentaire »

Le think tank La fabrique Espinoza a publié en juin une étude sur l’équilibre des relations homme/ femme relié au bien-être général de la population. L’organisme a formulé de nombreuses propositions pour améliorer cet équilibre.

L’étude distingue quatre domaines où les questions d’équilibre sont cruciales :

1-conditions de vie : taux de pauvreté/ répartition des loisirs

2- maternité/vie domestique : répartition des tâches/ discrimination au travail/ congé parental

3-vie active : écart dans la population active/ choix d’un emploi/ taux de chomâge /temps partiel subi/ écart de salaire/ retraite

4-représentation publique : représentation politique/ accès aux responsabilités / représentation dans les médias

Voici quelques unes des 40 propositions de La fabrique Espinoza pour avancer dans ces problématiques, de nombreuses idées  innovantes et pertinentes même si l’on peut regretter que certaines propositions se soient enfermées dans des clivages d’idéologie de genre :

  • Réformer les congés parentaux et parternités
  • Entretien de parentalité avec l’employeur
  • Etendre la garde des enfants : créer entre 200 000 et 400 000 places de garde
  • Intégrer l’enjeu de l’équité entre hommes et femmes à la réflexion sur la réforme fiscale
  • Elargir les modes de diffusion des rapports de RSE
  • Accélérer l’abaissement du seuil d’obligation de production de rapports de RSE
  • Former les inspecteurs du travail aux enjeux d’égalité professionnelle femmes-hommes
  • Produire une cartographie des labels de l’égalité femmes-hommes
  • Encourager la flexibilité des modes d’organisation du travail ( avec options de télétravail partiel)
  • Eclairer les choix d’orientation professionnelle

Consulter le Rapport Fabrique Espinoza

SÉMINAIRE REFONDER L’ENTREPRISE

Mardi 3 juillet 2012 | Billets | Aucun commentaire »

Ce séminaire organisé par FORMADI et par l’Observatoire des Relations Economiques et Sociales (ORES) qui se déroulera à l’Abbaye des Vaux de Cernay du mercredi 3 au soir au vendredi 5 octobre 2012, permettra de faire face aux mutations et répondre aux attentes nouvelles dans l’entreprise. DG, DRH, Directeurs industriels débattront des politiques souhaitables (et possibles) pour préparer l’entreprise aux évolutions prochaines avec des experts, philosophes, sociologues et managers ayant mené des démarches innovantes.

Renseignements et inscriptions : FORMADI, Fanny Crégut 04.73.14.56.91

Programme :

1-Il faut changer une équipe qui gagne

Les chemins de la préparation du futur passent-ils par le perfectionnement dans sa compétence ou plutôt par la pratique d’une démarche essai – erreur – sélection ? Les modes d’adaptation de toutes les formes de vie dans la nature notamment en période de crise nous éclairent-ils sur les capacités des entreprises à s’adapter ? Comme la crise actuelle n’est pas un accident passager mais participe de l’évolution, les managers doivent faire émerger les ressources potentiellement existantes en acceptant la diversité, l’innovation, le risque de l’erreur. Une réflexion qui aide à penser autrement les adaptations nécessaires de l’entreprise.

Pascal Picq

Paléoanthropologue au Collège de France

 

2-Redonner sa place à tous les acteurs de l’entreprise

L’entreprise a plusieurs défis à relever : restaurer la confiance, concevoir un contrat équilibré, coopératif, assurer la sécurité professionnelle par la formation et la mobilité, interne ou externe, accroître le niveau d’implication des salariés dans la marche de l’entreprise (donner du pouvoir, organiser des contre-pouvoirs coopératifs sans remettre en cause le rôle et la responsabilité des dirigeants) Quelles règles pour définir les modes de régulation ? Comment s’assurer de la fiabilité sociale des politiques mises en oeuvre ?

Jean Marc Le Gall

Auteur de l’Entreprise Irréprochable

 

3-Refonder l’entreprise

L’entreprise n’a pas d’existence juridique en tant que collectif de personnes apportant des ressources en capital ou en travail. Elle a désormais besoin d’un statut juridique qui lierait les différents acteurs (actionnaires, dirigeants, salariés)
avec des règles définissant les mécanismes de solidarité et de répartition.
Nous réfléchirons à quatre pistes qui permettraient de réinventer l’entreprise :
Assurer sa mission d’invention
Fonder l’autorité du chef d’entreprise avec la notion de « dirigeant habilité »
Organiser un collectif engagé pour l’entreprise.
Réunir les conditions de la solidarité de l’action collective.

Blanche Segrestin et Armand Hatchuel

Ecole des Mines Paris Tech Centre de Gestion Scientifique

 

4-Vers de nouvelles pratiques de management

Un certain nombre de pratiques managériales qui ont eu leur heure de gloire apparaissent aujourd’hui dépassées.
De nouveaux modèles émergent qui s’appuient sur la conviction : pas de performance sans coopération, pas de développement sans innovation, pas d’innovation sans marge de liberté. Les pistes qui se dégagent de l’analyse d’un certain nombre d’entreprises innovantes.

Chantal Droulez

Directrice de Towards

 

5-Capitaliser sur l’intelligence collective

Cisco fait vivre un management novateur. Principales caractéristiques :
L’apprentissage d’un management participatif permettant le fonctionnement de « comité de
décision » à tous les niveaux
Un nouveau positionnement de la hiérarchie
Une organisation incitant chacun à émettre ses suggestions à débattre des innovations possibles
Un système de rémunération qui valorise la performance

Hélène Sancerres

Directrice de la conduite du changement chez Cisco

 

6-Comment créer dans l’entreprise les conditions d’une organisation « coopérative »

La nécessaire adaptation de l’entreprise à un environnement incertain nécessite de mobiliser
l’intelligence collective de tous. Pour mobiliser il faut :
créer la confiance
réunir les conditions pour que les salariés se sentent libres de s’exprimer, ils seront d’autant plus créatifs participent le plus en amont aux décisions disposent du périmètre le plus large possible pour la réalisation de la tâche qu’ils ont à
accomplir faire émerger un management qui ait la volonté et la capacité de créer les conditions de cette coopération et qui accepte voire cultive la diversité.

Thibaud Brière

Philosophe, co-auteur de Le Pouvoir au-delà du Pouvoir

 

7-La prise de décisions en situation d’incertitudes

L’esprit humain n’est pas configuré pour envisager rationnellement l’incertitude et le risque. Nous analyserons les dynamiques fondamentales qui orientent une personne lorsqu’elle est amenée à prendre des décisions en situation d’incertitude. Des travaux récents de psychologues inspirent une nouvelle « ingénierie » de la décision managériale et les pièges à éviter.

Gerald Bronner

Professeur de sociologie

 

8-Les opportunités du développement durable

La pratique de Rhodia montre qu’une politique réfléchie ouvre d’importantes et bénéfiques perspectives qu’il s’agisse d’un accroissement des résultats, d’une rénovation du dialogue social ou d’une meilleure coopération avec les fournisseurs.

Jacques Kheliff

Directeur du Développement durable Rhodia

 

9-Ces révolutions qui changent nos vies

Nous vivons une conjonction historique entre :
La révolution biologique et ses multiples conséquences sur le corps, la naissance, la santé, la douleur.
La révolution du temps digital qui nous fait basculer dans un autre monde intellectuel, psychologique,
économique. La révolution des nanotechnologies qui constitue un des grands enjeux du siècle aussi bien pour notre
santé que pour la production et l’économie. Nous ne savons pas encore ajuster nos valeurs à ce monde nouveau. Ces bouleversements signifient-ils un changement de l’humain ?

Roger-Pol Droit et Monique Atlan

Auteurs de Humain, une enquête philosophique sur ces révolutions qui changent nos vies.

 

+33(0)473.640.203

 

juillet 2012
L Ma Me J V S D
« juin   sept »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031